Départ pour Vienne 1780 - 1783


Départ pour Vienne 1780 - 1783

1780

Après un séjour assez long à Salzbourg, il part fin 1780 pour Munich, afin d'y présenter pour la première fois son Opera seria « Idomeneo, Re di Creta » KV 366, puis gagne Vienne le 12 mars 1781, sur ordre du prince archevêque, pour y nouer quelques relations. Il reprend contact avec la famille Weber qu'il avait connue à Mannheim, laquelle s'était installée à Vienne en 1779.

Il refuse de se soumettre aux instructions du prince archevêque et menace de ne jamais revenir.


1780

La famille Mozart se rend régulièrement aux spectacles du Hoftheater, construit en 1775 et à proximité de leur domicile. Elle se met à fréquenter les différentes troupes de comédiens de ce théâtre. Le 17 septembre 1780, la troupe d'Emanuel Schikaneder, qui deviendra plus tard le librettiste de Mozart, se produit pour la première fois à Salzbourg.

Le 5 novembre de la même année, Mozart quitte le domicile parental et part pour Munich afin de finir d'écrire son opéra "Idomeneo" KV 366. Son père et sa soeur Nannerl assistent également à la première représentation.


1781

De nouvelles confrontations avec le prince-archevêque le mènent le 8 juin 1781 à la rupture définitive avec son "employeur" salzbourgeois. Mozart essaie de s'intégrer à Vienne et finance son quotidien essentiellement en composant des opéras, comme pianiste virtuose jouant ses propres oeuvres et comme professeur.
 


1782

A Vienne, il obtient son premier vrai succès d'opéra le 16 juillet 1782 au Burgtheater, grâce à la représentation de "L'Enlèvement au sérail" KV 384. La même année, il épouse, contre le gré de son père, Constance Weber, la fille du factotum Franz Fridolin Weber et de Maria Cäcilia Weber.

Vers la fin de l'année 1782, Mozart termine le premier des six quatuors pour cordes, plus tard dédiés à Haydn KV 387, 421 (417b), 428 (421b), 458, 464, 465. Ils seront imprimés par Artaria le 1er septembre 1785 et la dédicace qui accompagne, destinée au grand compositeur, est particulièrement mémorable.


1783

Après plus d'un an et demi passé à Vienne, Mozart part pour Salzbourg, en compagnie de son épouse Constance, afin de rendre visite à son père et à sa soeur.
Lors de son séjour, le 26 octobre 1783, la première représentation de sa messe en do mineur KV 427 (417a) a lieu dans l'église St Peter, et Constance chante la partie soprane. C'est l'occasion de renouer avec les anciens amis. Un ami de la famille, le maître de concerts Johann Michael Haydn, devait, sur ordre du prince-archevêque, écrire des duos pour violon et alto. Mais une grave maladie l'en empêcha. Mozart compose alors en quelques jours les duos pour violon et alto en sol majeur KV 423 et si bémol majeur KV 424, puis les remet au nom de Haydn.