Un artiste libre 1784 - 1791


1784

Puis le second fils de Mozart, Carl Thomas, vient au monde. A partir de février 1784, Mozart entreprend de mener un répertoire de toutes ses oeuvres, répertoire qui commence par le concert pour piano "First Ployer" en mi bémol majeur KV 449 composé pour son élève Barbara von Ployer.

Le 1er avril 1784, Mozart organise sa première académie au Burgtheater, lors de laquelle on jouera ses symphonies KV 425 et 385, les deux concerts pour piano KV 450, 451 ainsi que le quintette pour piano KV 452.


1786

L'année 1786 est essetiellement consacrée à l'opéra : le 7 février, on présente pour la première fois à Vienne l'opéra "Der Schauspieldirektor" KV 486 à l'Orangerie de Schönbrunn, et le 1er mai "Les Noces de Figaro" KV 492 au Burgtheater. 


1787

Mozart part en compagnie de son épouse pour assister à la première des "Noces de Figaro" à Prague et à celle de "Don Giovanni" KV 527. Le voyage suivant le mène à Dresde, Meißen, Potsdam et à Berlin jusqu'au roi de Prusse Frédéric Guillaume II.

Les nombreux voyages et obligations sociales contraignent Mozart à emprunter de l'argent à ses amis. Après la mort de Christoph Willibald Glucks, le 7 décembre 1787, Mozart est nommé par décret musicien de chambre à la Cour, avec un salaire annuel de 800 florins.


1789

Mozart part pour Berlin 


1790

Le 23 septembre, il part à Francfort pour le couronnement de l'empereur Leopold II. Début nvembre, il revient à Vienne.


1791

Mozart devient Kapellmeister suppléant et à titre honorifique de la cathédrale St Etienne à Vienne et son sixième enfant, Franz Xaver, vient au monde. Le 25 août, Mozart part une dernière fois pour Prague, où son opéra "La Clemenza di Tito" KV 621 sera joué le 6 septembre.

A peine rentré à Vienne, le 30 septembre, Mozart dirige depuis son piano à queue la première de la "Flûte enchantée" KV 620. Le poète Emanuel Schickaneder interprète Papageno, tandis que la belle-soeur de Mozart, Josepha Hofer, chante la partie de la Reine de la Nuit.

Maladif et hanté par l'idée de la mort, Mozart travaille à sa dernière oeuvre - le requiem KV 626 - qui restera inachevée. Le 5 décembre 1791, à 0h55, il meurt à l'âge de 35 ans d'une "mauvaise fièvre", dans son appartement viennois au n° 8 de la Rauhensteingasse. Le 6 décembre, il est enterré au cimetière de St Marx à Vienne.